ActusMon univers

Travailler avec un modèle – Work with a model

Pour ce post je vous propose de changer de point de vue, et d’être à la place de celui qui est devant l’appareil photo. Je vous presente donc un modele avec qui je travaille en collaboration depuis plusieurs années. Je vous laisse le découvrir 😉

  • Présentes toi en quelques phrases, et parles nous un peu de ton activités de modèle.

Je m’appelle Serge j’ai 50 ans, et suis modèle vivant pour artistes peintres, sculpteurs et photographes depuis 5 ans.
J’exerce un métier technique de management de projet à 100 lieux de la douceur et de la créativité du monde de l’art, ce n’est donc pas mon métier, mais une activité connexe que j’exerce par passion. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour les artistes et leur représentation fidèle du corps humain, de la pose du modèle.

Poser est une symbiose entre l’artiste et le modèle. C’est un échange, un partage.

Lorsque je pose, je suis comme un acteur sur les planches, je propose une scène que l’artiste retranscrit au travers de ses dessins, peintures et sculptures.
Le photographe quant à lui peut jouer sur l’instant, la lumière, l’expression corporelle qu’elle soit furtive ou non. C’est une autre approche que j’affectionne tout particulièrement.

  • Pour toi que represente la nudité?

Je suis très à l’aise avec mon corps. La nudité est pour moi naturelle, la simple expression de soi, sans fioriture, sans filtre.

Personne ne triche nu!

Petit, grand, maigre ou non, le corps est simple, il raconte une partie de notre histoire, et c’est important pour ma part.C’est aussi un signe de liberté qui me parle.

  • Pour quels types de projet as tu déjà posé?

Je pose beaucoup en atelier de dessin, peinture et sculpture dans lesquels les thèmes sont variés (travail sur le portrait, une partie ou tout le corps). C’est en général éphémère, le temps de la séance. En 2018, j’ai posé en atelier sur le thème des naufragés de Géricault, en représentant 6 personnages du tableau, un franc succès pour tous les artistes présent lors de cette journée.
Actuellement je pose pour une artiste sur le thème des anges, un travail de longue échéance. En photo, j’ai peu de shooting à mon actif, en effet, le nu masculin attire peu. En 2016, nous avons shooté avec Fleur pour une présentation au festival Européen de la photo de nu d’Arles, puis plus récemment, un travail sur la lumière.

  • Qu’est ce qui est le plus difficile dans le posing?
En atelier pour la peinture, la sculpture le plus difficile est de choisir les poses selon la durée demandée par l’artiste. La proposition sera différente pour une pose courte et une pose longue de 45 minutes. Il faut faire attention à ses appuis, aux douleurs qui peuvent en résulter. 
En séance photo, l’approche est différente. Le temps de pose est très limité, la pose sera choisie en fonction du thème, de la lumière, de l’expression recherchée. En revanche, le choix de la pose sera plus recherché avec un modèle homme,

le nu masculin étant plus frontal, plus brut, il est nécessaire d’adapter les poses.

  • Est il différent de poser pour un photographe homme et un photographe femme ? Si oui quelles sont les différences ?

Ayant très peu de shooting à mon actif,  je n’ai posé que pour un couple et une photographe.
Néanmoins, mes recherches de photographes pour des collaborations ne sont pas limitées, même si elles s’orientent très souvent vers des photographes femmes. J’ai besoin d’un échange de confiance, d’une symbiose à l’instar des ateliers, même si je regarde avant tout les créations des artistes, si leurs photos me parlent, retiennent mon attention, me touchent.

Mais j’avoue être beaucoup plus sensible au regard féminin sur la photo.

"Poser est une symbiose entre l'artiste et le modèle. C'est un échange, un partage."
"No one cheats naked!"
"...le nu masculin étant plus frontal, plus brut, il est nécassaire d'adapter les poses."
"But I admit I am much more sensitive to the feminine look on the photo."

For this post I suggest you change your point of view, and put yourself in the place of the one in front of the camera.  So I introduce you a model with which I have been working in collaboration for several years. I let you discover him 😉

  • Introduce yourself, what’s your background, how long have you been a model?

My name is Serge, I am 50 years old, and I have been a living model for painters, sculptors and photographers for 5 years.
I work in project management,  so very far from the softness and creativity of the art world, so modeling is not my day to day job, it’s an activity that I do out of passion. I have always admired artists and their faithful representation of the human body.


Posing is a symbiosis between the artist and the model. It is an exchange, a way of sharing.

When I pose, I am like an actor on stage, I propose a scene that the artist transcribes through his drawings, paintings or sculptures.
The photographer can play on the moment, the light, the body expression, whether stealthy or not. It’s another approach that I particularly like.

  • What does nudity mean or represent for you?

I am very comfortable with my body. For me, nudity is natural, a simple self-expression, no-frills, no-filters.

No one cheats naked!

Small, tall, thin or not, the body is simple, it tells part of our story, and that’s important for me.It’s also a kind of freedom that speaks to me.

  • What kind of artitics projects have you posed for in the past

I pose a lot for drawing, painting and sculpture workshops of various themes (working on the portrait, part or whole body). It’s usually ephemeral, the duration of the session. In 2018, I posed for a workshop on theme of The Raft of the Medusa by Géricault, I represented 6 characters, a great success for all the artists present during this day.
Currently I pose for an artist on the theme of angels, a long-term work.Posing for a photographer, I don’t have a lot of shooting to my credit, in fact, the male nude only attracts a little. In 2016, we shot with Fleur for a presentation at the European Nude Photo Festival in Arles, and more recently, a work on light.

  • What’s the most challenging part of posing?

In painting or sculpture workshops, the most difficult thing is to choose the poses according to the duration requested by the artist. The proposal will be different for a short pose and a 45 minutes pose. You have to be careful of your support, the pain that can result.
In photoshoots, the approach is different. The exposure time is very limited, the pose will be chosen according to the theme, the light, the desired expression. On the other hand, the choice of the pose will be more researched with a male model,

the male nude being more frontal, more rough, it is necessary to adapt the poses.

  • Is there a difference to pose for a photographer who is a man and a photographer who is a woman?If yes, what’s the difference?

Having very little shooting to my credit, I posed only for a couple who are both photographers and a woman photographer.
Nevertheless, my research of photographers for collaborations is not limited, even if I prefer to pose for women photographers. I need an exchange of trust, a symbiosis like the workshops, even if I first look at the artists’ creations, if their photos speak to me, retain my attention, touch me.

But I admit I am much more sensitive to the feminine look on the photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *