Sur les réseaux sociaux, vous trouvez des groupes, pour réunir les demandes des photographes, des modèles, des maquilleuses, etc… Il peut s’agir de collaboration ou non. Il y a deux semaines je suis tombée par hasard sur une annonce qui m’a grandement intéréssée. Et c’est comme ça que j’ai rencontré Rosa Aguilera.

Rosa est professeur de yoga aérien, vinyasa et ashtanga. Son parcours est complètement atypique et sa personnalité est rayonnante. Elle cherchait un photographe pour illustrer son cour de yoga aérien. Nous nous sommes rencontrées, autour d’un thé/café au Cours Ju. Nous avons pu nous présenter, parler de ce que nous aimions, et chercher des points communs qui puissent relier la photo au yoga. A la fin de notre entrevue nous avons pris rendez vous pour le lendemain, Rosa animait un atelier de yoga aérien.

Le yoga, est une pratique que je connais assez bien. J’en fais depuis quelques années avec plus ou moins d’assiduité, je le reconnais!  Frank lui pratique un matin sur deux au réveil… Je ne sais pas comment il fait, car perso avant mon thé vert le matin, je ne suis pas en état de fonctionner. Nous avons commencé à pratiquer lorsque nous habitions un petit village du Luberon. Nous avions un couple de jeune voisins, Delphine et Brice, qui rentraient d’un tour du monde. Lui, avait suivi un enseignement de yoga en Inde. Et c’est grâce à cette rencontre que la pratique du yoga est rentrée dans nos vies et n’en est plus sortie!

Mais revenons à notre atelier de yoga aérien! C’était la première fois que j’assistais à un cours sans être pratiquante moi-même et la première fois que j’assistait à un cours de yoga aérien. En général quand on arrive à un cours, on déroule son tapis et c’est parti! En aérien, le tapis se déroule toujours mais on ajuste aussi le tissu qui va permettre de flotter dans les airs à la bonne hauteur. Rosa vérifie avec bienveillance que toutes ses élèves ont bien ajusté leur tissus, que tout le monde à la place d’étendre ses ailes (à prendre au sens propre comme au figuré). Rosa travaille en musique, alors je vous rassure c’est pas du métal, mais de douces ballades espagnoles de son pays natal! L’ambiance est très détendue, et il n’est pas rare d’entendre des rires pendant le cours! Après tout les élèves n’ont pas à souffrir en silence!

J’ai passé les deux heures suivantes à me promener entre les corps suspendus, à chercher différents points de vue, à trouver la bonne lumière , pendant que Rosa allait d’une élève à l’autre pour ajuster et encourager. Deux heures qui sont passées très vite et dont vous pouvez voir quelques clichés dans ce post.

Un grand merci aux élèves et à Rosa pour m’avoir autorisé à publier ces photos, et si vous voulez des renseignements sur Rosa et ses cours, voici son site web, rosavent.com et son compte instagram @rosa.aguilera.yoga

Namasté

Retrouvez moi


Instagram


Facebook